, 15 Décembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Vernier (GE) : Incendie criminel - un million de dégats

Proposé par : admin Le 19/09/2005 à 10:28

118 ExpressIls s'appellent Lola et Newman et tremblent comme des feuilles. Un comportement inhabituel pour un molosse, haut sur pattes, de la race corso cane. «Ils ont eu la peur de leur vie», raconte leur maître. Sur le film tourné par la caméra de surveillance, on les voit en effet courir dans tous les sens.


Une forte lueur éclaire leurs silhouettes effrayées. Témoins de l'incendie criminel qui vient d'embraser le parc à véhicules, les deux chiens de garde n'ont pas eu le temps de donner l'alerte. Il est 6 h 30, ce samedi, sur le site de l'entreprise Auto-Secours de Vernier, quand un individu s'introduit une torche à la main. Il se dirige vers une Fiat Punto, y boute le feu et disparaît. La bise se charge du reste.

Brutus miraculé

Et le reste se découvre à la lumière du jour. Un décor de guerre balkanique, avec ses carcasses calcinées, ses châssis fondus, ses pneus éclatés. Au total, sept camions de dépannage (de marques Ford et Mercedes) sont détruits ou inutilisables. Sans compter quatre voitures de clients, entreposées là sur ordre de police, en attente de retrouver leur propriétaire. Seul Brutus, le fleuron de la boîte, un engin impressionnant destiné aux remorquages de poids lourds, a échappé à l'embrasement. «Les dégâts avoisinent le million de francs, valeur à neuf», déclare le responsable des lieux, Ivano Bisetto, avant d'ajouter: «Les conséquences auraient pu être pires encore. Les flammes étaient spectaculaires et menaçaient de s'attaquer au voisinage, notamment un local appartenant à une entreprise d'échafaudages et diverses maisons d'habitation.»

C'est que les éléments ont eu le temps de se déchaîner avant l'arrivée des pompiers. On ne se rend pas dans cette zone industrielle, située à la sortie de Vernier en direction de Satigny, en cinq petites minutes. Et le chemin du Delay qui amène jusqu'au portail électronique est étroit et sinueux.

Les inspecteurs de la brigade scientifique l'ont emprunté à leur tour, plus tard dans la matinée. Ils en sont repartis avec la bande enregistrée qui valide l'intervention d'une main criminelle et un certain nombre d'indices intéressants exigeant des vérifications rapides. Ils n'ont pas attendu la fin du week-end pour se rendre chez le propriétaire d'une voiture dont il ne reste rien aujourd'hui, et qui avait déjà connu un départ de feu au niveau du tableau de bord, avant d'être acheminée sur le site d'Auto-Secours.

«Nous existons depuis quarante ans; nous avons reçu toutes sortes de menaces de clients énervés, mais un tel passage à l'acte, jamais», résume Ivano, le fils de Silvano Bisetto dont le nom griffe les portières rouges des véhicules.

Ironie du sort: l'entreprise, qui compte un second garage aux Eaux-Vives, s'est occupée de la plupart des voitures incendiées, il y a de cela une année, dans différents quartiers de Genève. Lola et Newman doivent désormais faire face aux pyromanes sur leur propre terrain de garde.

Par Thierry Mertenat

Source : Tribune de Genève

Vernier (GE) : Incendie criminel - un million de dégats

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !