, 12 Juillet 2020
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Lessive : Poudre et gel, ça fait boum!

Proposé par : admin Le 04/06/2004 à 22:51

Prévention

Lessive : Un mélange détonant pour des couleurs éclatantes... au sens propre.

La lessive est un produit tellement anodin qu'on l'imagine difficilement développer des propriétés explosives. Il suffit pourtant d'une petite dose de poudre dans un flacon de gel pour obtenir un mélange détonant.



C'est l'inspecteur cantonal vaudois des toxiques qui a vendu la mèche, suite à l'appel d'une consommatrice. «Elle a eu la peur de sa vie, raconte Francis Margot. Par chance, personne n'a été blessé, mais les choses auraient pu très mal tourner si les produits lui avaient sauté au visage.»

Comme un baril de poudre

En ajoutant de la poudre à lessive dans un flacon de gel presque vide - avec de l'eau pour pouvoir bien mélanger le tout -, cette dame pensait faire une ou deux machines supplémentaires. Un souci d'économie qui a bien failli conduire au drame. En effet, quelques minutes plus tard, le flacon volait en éclats en dispersant le mélange dans toute la pièce. Francis Margot n'est pas surpris par cette violente réaction chimique: «C'est un phénomène connu. Les poudres à lessive contiennent notamment du silicate (ou zéolites) qui constitue la masse. Or quand ces zéolites, mélangées à des agents blanchissants, entrent en contact avec les tensioactifs de synthèse, qu'on trouve dans les poudres à lessive, ça peut faire boum.» Le danger d'explosion est particulièrement élevé quand le mélange est enfermé dans un récipient, car il se dilate en s'échauffant. En revanche, le risque est moindre quand les deux produits sont versés ensemble dans le compartiment ouvert de la machine à laver, puis dilués dans l'eau du tambour.

Aucune mise en garde

Toujours est-il qu'il paraît dès lors incroyable qu'aucune mise en garde ne figure sur les emballages des produits de lessive. D'autant que la plupart des marques contiennent ces fameuses zéolites. Et que, selon l'inspecteur cantonal vaudois des toxiques, d'autres mélanges (poudre et liquide ou liquide et gel) peuvent se révéler potentiellement dangereux. Interrogés hier, les fabricants Coop et Lever Fabergé n'avaient encore jamais entendu parler de ce problème. «Mais il paraît bizarre d'ajouter de la poudre dans une bouteille de gel, d'autant qu'en général son col est étroit, s'étonne Karl Weisskopf, porte-parole de Coop.

En fait, les fabricants respectent la loi (lire l'encadré). C'est donc aux consommateurs de se montrer extrêmement vigilants et d'éviter de mélanger des produits, même apparentés. «D'autant que les fabricants mettent sur le marché des recettes toujours plus complexes et susceptibles de provoquer des réactions chimiques incontrôlables.»

Précautions d'usage

En lessive, il ne faut jamais mélanger des produits qui ne sont pas de même nature, que ce soit du gel et de la poudre, du liquide et de la poudre, voire même du gel et du liquide. D'une manière plus générale, il vaut mieux éviter de mélanger différents produits de nettoyage, même s'ils sont apparentés: des débouche-syphons de deux marques différentes peuvent en effet créer des mélanges détonants, tout comme certains shampooings pour moquettes. Autre exemple bien connu: l'eau de Javel, qui, au contact d'un détartrant pour WC, dégage du chlore gazeux très toxique.

Lessive : Poudre et gel, ça fait boum!

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !