Mercredi, 18 Juillet 2018
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Crash d'hélicoptère à la Quille du Diable (VS)

Proposé par : Fireco79 Le 20/02/2011 à 12:40

118 ExpressUn hélicoptère s'est écrasé à la Quille du Diable (VS) sur le glacier des Diablerets jeudi. L'identité des personnes blessées est désormais connue.


Un accident d'aviation civile s'est produit jeudi à proximité des Diablerets (VD), sur les hauteurs de Derborence (VS). L'appareil accidenté est un hélicoptère d'Heliswiss avec six personnes à bord. Quatre seraient moyennement blessées, les deux autres plus légèrement, a indiqué à l'ATS la police valaisanne, sous réserve toutefois d'un bilan médical.

Le pilote est un Suisse de 44 ans. Il était accompagné d'un guide de montagne bernois de 33 ans, d'un professeur de ski bernois de 30 ans, ainsi que de deux clients russes de 42 et 40 ans et d'un client bernois de 29 ans.

Appareil brisé

L'appareil est tombé dans la région de la Tour St-Martin, communément appelée la Quille du Diable (VS). «L'accident s'est produit peu avant 12h30», précise Reto Kalbermatten du service de presse de la police valaisanne. L'appareil accidenté, un B3, a décollé de la base de Gstaad-Grund (BE), rapporte la compagnie aérienne Heliswiss.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le pilote de l'hélicoptère a voulu atterrir sur la place de Tsanfleuron qui est réservée à la pratique de l'héliski. Pour une raison indéterminée, l'appareil s'est écrasé à environ 50 mètres de cet emplacement. Le lieu de l'accident est situé à proximité du domaine skiable.

«L'appareil gît sur le glacier, presque entièrement détruit», raconte T., qui travaille dans un restaurant alpin à proximité.

Source: 20minutes.ch

Crash d'hélicoptère à la Quille du Diable (VS)

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !


sstephan14 a écrit : le 02.03.2011 20:35:
Ben je pense qu'il y a eut tout de même une manœuvre du pilote ou de l'équipage pour qu'il puisse ralentir l'appareil. Si les conditions météo était désastreuses il ne doit donc pas maintenir une basse altitude, donc c'est n'est pas de la chute libre.
Effectivement le résultat de l’enquête de l'OFAC nous en dira plus.
Fireco79 a écrit : le 01.03.2011 21:01:
A voir les conditions météo, je pencherai plutôt pour une entrée en conditions IMC lors de l'approche. Et là, pas bcp de chance de faire une autorot. correcte malheureusement...
admin a écrit : le 28.02.2011 13:18:
A voir aussi l'altitude, c'est plutôt difficile de faire une autorotation à quelques mètres du sol surtout si le brouillard empêche l'évaluation de la hauteur.

Il reste plus qu'a attendre les résultats de l'enquête du Bureau d'enquête sur les accidents d'aviation
sstephan14 a écrit : le 27.02.2011 19:59:
C'est dramatique se qui c'est passé, mais je pense que les passagers ne s'en seraient pas sortis sans une bonne réaction du pilote. Il y a actuellement un système qui permet a un hélicoptère de faire un atterrissage en sécurité sans que la turbine ne fournisse de l'énergie. C'est l'AUTO-ROTATION: " L'autorotation pour les hélicoptère : En cas de panne de moteur sur un hélicoptère survenant à une hauteur suffisante, la mise en autorotation du rotor principal permet de descendre et d'atterrir sans dommage." citation de Wikipédia.