Lundi, 16 Septembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Les forêts soleuroises en proie aux flammes

Proposé par : admin Le 11/04/2009 à 17:10

118 ExpressLes feux de forêts se sont succédé durant la semaine sainte, en particulier dans le canton de Soleure.



Un troisième foyer y a été découvert vendredi en fin d'après-midi, à Wolfwil. Tous sont restés d'ampleur mesurée et ont été relativement vite maîtrisés.

Il a quand même fallu une cinquantaine de sapeurs-pompiers issus de deux communes, soutenus par un agriculteur au volant d'un tracteur muni d'une citerne, pour venir à bout du sinistre. Celui- ci a ravagé près d'un hectare de forêt, soit l'équivalent de deux terrains de football. Les dégâts atteignent quelque 50 000 francs, a précisé la police cantonale.

Les enquêteurs ne sont en revanche pas encore sûrs des causes de l'incendie. Pour l'heure, leurs premières investigations laissent plutôt penser à une négligence avec une cigarette.

Deux précédents
La veille, c'est une surface de forêt deux fois plus petite qui a été la proie des flammes à Mümliswil (SO). En cause cette fois: un agriculteur dont le feu de bois mort qu'il avait réalisé dans les règles de l'art s'est propagé à la forêt voisine sous l'effet du vent.

Deux jours plus tôt toujours dans le même canton, une surface quasi identique de forêt est partie en fumée. Comme à Wolfwil, c'est apparemment une négligence avec un mégot qui est à l'origine du sinistre de Recherswil mardi.

A Glaris aussi
Si Soleure se distingue par le nombre de feux de forêts, c'est dans le canton de Glaris qu'est survenu le plus important de la semaine sainte. Près de quatre hectares ont été partiellement brûlés vendredi sur le territoire de la commune d'Ennenda. Il a fallu près de 70 pompiers, appuyés par deux hélicoptères, pour venir à bout des flammes attisées par un föhn violent.

L'incendie a démarré après qu'un homme a allumé un feu en forêt malgré l'interdiction en vigueur. Les flammes ont surtout consumé de l'herbe sèche et des buissons. Les arbres sont par contre toujours debout, mais ont été roussis.


Source: SDA/ATS

Les forêts soleuroises en proie aux flammes

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !