Mardi, 22 Octobre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Genève GE : L’aéroport s’offre un camion de pompiers à 1,8 million de francs

Proposé par : admin Le 05/12/2008 à 21:10

SuisseUnique en Suisse, ce nouveau véhicule est un petit bijou de technologie.




© LAURENT GUIRAUD | Grâce à son bras articulé, le nouveau camion peut également agir dans la cabine de l'avion.

Le Père Noël de l’aéroport de Genève est généreux. Très généreux. Sous leur sapin, les hommes du Service de sécurité (SSA) ont ainsi découvert un superbe camion de pompiers, flambant neuf. Surtout, et même si ce n’est pas joli de dévoiler le prix d’un cadeau, il a coûté 1,8 million de francs! Mais attention: l’énorme engin de 40 tonnes est unique en Suisse. De quoi faire pâlir l’aéroport de Zurich…

A ce prix-là, on s’en doute, ce Panther est un petit bijou technologique. Particulièrement son bras télescopique. Terminé par un «Snozzle», une lance à eau à la pointe effilée, il permet de percer le fuselage d’un avion!

Mais à quoi ça sert, un joujou pareil? Chef du SSA, le commandant Luc Amiguet explique: «Ce n’est pas un caprice du SSA. Ce camion est le fruit des derniers développements en matière de sécurité. C’est un véhicule clé dans l’intervention. En temps de crise, il est réjouissant de voir que la direction de l’aéroport nous met à disposition les moyens les plus performants pour sauver des vies, même s’ils sont onéreux.»

Objectif: gagner du temps

Est-ce à dire que les anciens camions sont dépassés? «Ils ont leur utilité. Mais cet engin-là, grâce à son bras articulé, décuple les chances de survie des passagers si le feu a pris à bord de l’avion», relève Luc Amiguet.

Concrètement, la pointe du bras peut forer un trou dans la carlingue aussi facilement que dans du beurre. Une caméra thermique permet de percer à l’endroit même du sinistre. Une fois entrée, la lance vaporise de l’eau. Cela permet de baisser la température à l’intérieur de l’avion, de contenir les fumées et de combattre les flammes.

«Grâce à ce bras, nous pouvons agir à peu près partout, notamment dans la cabine. Nous gagnons donc un temps très précieux, précise le commandant du SSA. Aujourd’hui, avec les nouveaux appareils, les accès à l’intérieur sont de plus en plus difficiles.

»Par ailleurs, il est très problématique pour les pompiers de pénétrer dans l’appareil alors que les passagers, eux, s’en échappent par les issues de secours.»

Entièrement financé par l’aéroport, ce camion est doté d’une technologie de pointe (caméras, détecteurs, etc.) à tous les niveaux. «C’est un outil phénoménal», lance Luc Amiguet. Un engin que le commandant du SSA espère, malgré tout, ne jamais devoir utiliser. Car alors, cela voudra dire qu’un avion se pose avec le feu à son bord…

Liens en relation avec l'article : Voir la galerie d'images

Source : Tribune de Genève - Xavier Lafargue

Genève GE : L’aéroport s’offre un camion de pompiers à 1,8 million de francs

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !


chris_9339 a écrit : le 10.12.2008 13:54:
Ben je veut le meme pour noel .

Loooool