Mardi, 17 Septembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Gretzenbach SO : Six concepteurs du garage mis en accusation

Proposé par : admin Le 11/11/2008 à 10:50

SuisseLe Ministère public soleurois accuse six personnes d'être responsables de l'effondrement d'un garage souterrain le 27 novembre 2004 à Gretzenbach (SO). Chargées de la construction du bâtiment, elles n'auraient pas respecté les règles du métier.



Sept pompiers avaient perdu la vie. Trois ont été blessés et souffrent encore de traumatismes. Le service du feu de Schönenwerd-Gretzenbach était intervenu dans le garage car une voiture y avait pris feu. Le plafond de la bâtisse s'était soudain effondré.

Le procureur soleurois Rolf von Felten estime que les six accusés sont coupables d'homicides par négligence, de lésions corporelles par négligence et d'avoir causé par négligence l'effondrement d'un bâtiment, a-t-il indiqué hier. Les six hommes avaient participé à la construction du garage en 1989. Il s'agit d'un ingénieur et de son supérieur, du responsable des travaux et de son supérieur ainsi que des deux maîtres d'œuvre.

L'enquête a déterminé que l'effondrement du garage est dû à des erreurs dans le calcul de la statique du bâtiment. La dalle de béton a été recouverte d'une trop grande quantité de terre. «Si la planification avait été correcte, la dalle aurait résisté à l'incendie», ont écrit les experts chargés des analyses.

Le Ministère public soleurois avait dans un premier temps classé l'affaire, estimant que ces manquements étaient prescrits. Mais les proches des victimes avaient fait recours et le Tribunal cantonal soleurois avait ordonné au procureur de reprendre l'enquête. Les faits sont certes prescrits, a argumenté ce tribunal. Mais les responsables de la construction ont appris après la réalisation du travail que des erreurs avaient été commises et ils sont restés passifs. Un tel comportement peut faire l'objet d'une accusation pénale, écrit le procureur Rolf von Felten.

«Tout spécialiste dans le secteur de la construction aurait pu prévoir l'effondrement en connaissant les erreurs commises», estime-t-il. Rolf von Felten ne comprend pas pourquoi les accusés n'ont jamais allégé la couche de terre déversée sur le garage.

Les deux maîtres d'œuvre n'ont par ailleurs pas mis en garde les acheteurs du bâtiment contre les risques. La date du procès devant le Tribunal d'Olten-Gösgen n'est pas encore connue.

Source : SDA/ATS

Gretzenbach SO : Six concepteurs du garage mis en accusation

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !


Mathez Raymond a écrit : le 11.11.2008 16:11:
A la fin du film "La tour infernale", un ingénieur demande comment faire pour éviter de tels désastres. Un officier des pompiers lui répond plus ou moins ceci :" Le jour où les ingénieurs prendrons conseil auprès des pompiers".