, 17 Novembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Neuchâtel NE : L'Etat veut réduire les coûts d'une police du feu trop chère

Proposé par : admin Le 06/11/2008 à 21:40

SuisseLa police du feu neuchâteloise est l'une des plus coûteuses de Suisse par habitant. Le conseiller d'Etat Jean Studer a annoncé hier devant le Grand Conseil qu'un potentiel d'économies de 3,5 millions de francs est envisageable. Un comité de pilotage devra proposer des mesures pour réduire les coûts dans le domaine.




RABOTAGE Les pompiers du canton seront également soumis à des mesures d'économies. Jean Studer parle d'un potentiel de 3,5 millions d'épargne. (ARCHIVES DAVID MARCHON)

Pourquoi la police du feu coûte-t-elle plus cher dans le canton de Neuchâtel que dans la plupart des cantons suisses? C'est la question que les députés libéral-radical Jean-Bernard Wälti et Olivier Haussener ont posée au Conseil d'Etat, hier devant le Grand Conseil.

«Nous avons constaté avec effroi que les communes et le canton ont dépensé ensemble 105 francs par habitant en 2005 pour la police du feu, alors que la moyenne nationale se situe à 77fr.60 par habitant!», s'inquiètent les deux élus. «Nous sommes également effarés d'apprendre que l'on dénombre aujourd'hui plus de 120 véhicules d'intervention de lutte contre le feu dans notre canton et que l'Ecap (Etablissement cantonal d'assurance et de prévention) s'apprête à subventionner 13 véhicules supplémentaires qui, selon nos informations, seraient déjà commandés!»

Les députés ont donc demandé au Conseil d'Etat ce qu'il comptait faire pour revoir ces structures «pharaoniques».

Le chef de la Sécurité Jean Studer a effectivement reconnu que le coût de la police du feu neuchâteloise était «sensiblement plus élevé» que la moyenne nationale.

A La Chaux-de-Fonds par exemple, il atteint 188 francs par habitant, à Neuchâtel 194 francs. Ce qui classe les deux villes en queue de peloton, juste devant Genève (216 fr. par habitant), et loin de la moyenne des villes de plus de 30 000 âmes (128 francs par habitant). «Il est donc légitime de s'interroger et de prendre des mesures», a déclaré le conseiller d'Etat.

Selon lui le potentiel d'économie est important: il s'élève à 3,5 millions de francs pour les communes et le canton. «L'organisation de la police du feu a été mise en place au début des années 1960, et les structures des centres de secours ne sont plus adaptées. Un comité de pilotage a été constitué dans le but d'analyser la situation et de faire des propositions pour réduire les coûts.»

Actuellement, le canton de Neuchâtel compte 1400 sapeurs pompiers, ainsi que 123 véhicules. /VGI

VIRGINIE GIROUD

Source : L'Express

Neuchâtel NE : L'Etat veut réduire les coûts d'une police du feu trop chère

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !