Mardi, 17 Septembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Monthey VS : Alarme chimique - c'était un exercice

Proposé par : admin Le 13/05/2008 à 17:50

SuisseLes sirènes d’alarme ont retenti ce matin à Monthey et alentour, peu après 9h. Il s’agissait en réalité d’un exercice, le premier de cette ampleur mené depuis 2000, consistant à simuler un accident chimique de danger 3, degré le plus élevé de l’échelle.




Arnold Burgherr | Dans une école de Collombey, un poste médical avancé accueillait les "victimes" de la "catastrophe"

La chaîne d’intervention a dû faire face à la fuite fictive de 25 tonnes de trichlorure de phosphoryle, une substance toxique, à l’intérieur du site chimique. But: adopter les bons réflexes sur tous les fronts: en protégeant au mieux les habitants, en soignant ceux qui doivent l’être et en neutralisant la propagation du gaz.

Comme le veut la procédure en cas de catastrophe, l’accident a aussitôt donné lieu à la diffusion de messages d’alerte sur les ondes de la Radio Suisse Romande et de Radio Chablais. Mais également à l’intérieur d’une école et d’un complexe commercial.

Il a occasionné la fermeture d’un périmètre routier compris entre Saint-Maurice et Collombey durant une vingtaine de minutes. Ce test grandeur nature a mobilisé plus de 300 personnes, pour l’essentiel des pompiers, des policiers et des secouristes. Il se poursuivra jusqu’en fin d’après-midi.

Source : 24 Heures - Estelle Bressoud

Monthey VS : Alarme chimique - c'était un exercice

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !