Mardi, 21 Janvier 2020
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Genève : Nouveau rodéo routier au cœur de Genève

Proposé par : admin Le 05/11/2007 à 18:50

118 ExpressLa route du Bois-des-Frères a été samedi le théâtre d'une terrible embardée. Le conducteur est miraculé. Des témoins ont confirmé que le chauffeur faisait la course avec un motard.




De la voiture, il ne reste plus grand-chose, sa panoplie de tuning a été projetée sur plusieurs dizaines de mètres.

Un samedi après-midi comme les autres au Lignon. Soleil, heure familiale et achats du week-end. Au chemin de l'Ecu, entre terrains de foot et courts de tennis, on tape dans la balle et le ballon. Peu avant 15 h, un jeune automobiliste habitant le quartier choisit, lui, de pratiquer son sport favori: la vitesse. La route du Bois-des-Frères est son circuit.

Le conducteur n'arrivera pas au bout de sa course. La force centrifuge plaque l'arrière de son véhicule contre une barrière de sécurité. Perte de maîtrise, embardée folle: celle-ci se termine sur une bande herbeuse, après le franchissement du trottoir et un choc latéral contre le tronc d'un arbre. Eparpillé sur une trentaine de mètres, tout ce qui fait le bonheur des amateurs de tuning. De l'habitacle, qui ressemble à un châssis de crash test, sort un homme de 24 ans. Il est debout et vient s'appuyer contre le -capot.

Déjà médecins, ambulanciers, pompiers et gendarmes entourent le miraculé. Ça fait du monde au stand. Des dizaines de personnes assistent à son transfert vers l'hôpital comme un jour de Grand Prix.
Double chance

A 15 h 45, une dépanneuse charge la dépouille cassée de partout. Par double chance, il n'y avait aucun piéton à l'endroit de l'embardée et le chauffeur était seul. Le siège passager a été écrasé sous le choc et son airbag, même déclenché, n'aurait pas suffi à protéger quiconque. Pas le plus petit ballon de protection en revanche à la place du conducteur. Et pour cause: un «volant sport» remplaçait celui d'origine. Si cet accident n'a fait qu'un blessé léger auditionné le même soir, le fautif ne se semble souffrir d'aucune fracture , il est à peu près certain que l'auteur de l'embardée ne roulait pas seul dans la courbe. Plusieurs témoignages recueillis par la brigade de sécurité routière confirment la présence d'une moto noire de grosse cylindrée, laquelle précédait de très peu la Subaru.

Deux engins puissants qui roulent ensemble à la même -vitesse, c'est ce qu'on appelle un rodéo urbain. L'un a été envoyé à la casse, l'autre a pris la fuite.

Source : Tribune de Genève - THIERRY MERTENAT

Genève : Nouveau rodéo routier au cœur de Genève

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !