Vendredi, 06 Décembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Moutier BE : Cinq services de secours unis pour sauver

Proposé par : admin Le 18/06/2007 à 18:20

SuisseSamedi matin, les gorges de Court ont servi de cadre au tout premier exercice combiné réunissant tous les services de secours susceptibles d'être engagés en cas d'accident dans des lieux difficilement accessibles.



Samedi 8h15. Une automobiliste qui circule de Court en direction de Moutier perd la maîtrise de sa voiture au niveau de l'éboulement. Elle percute le rocher à gauche de la chaussée et est renvoyée sur l'autre piste avant de finir sa course dans la Birse. Quinze minutes plus tard, un promeneur remarque la voiture dans la rivière. Il appelle les secours. A 8h32, l'alarme est donnée. A 8h37 le premier véhicule des pompiers arrive sur place, suivi deux minutes plus tard par l'ambulance et un autre véhicule de pompiers. Vu la difficulté d'accéder au véhicule, il est décidé de faire appel à la colonne de secours. Les premiers membres du groupe de sauvetage en montage arrivent au bout de huit minutes. Encordée, une ambulancière parvient auprès du blessé coincé dans le véhicule et décide de faire appel à la REGA. Vingt-trois minutes plus tard, l'hélicoptère se pose dans les Gorges.

La suite ? C'est la désincarcération de la blessée par les pompiers puis son extraction de la rivière à l'aide d'un système de treuillage mis en place par les membres de la colonne de secours. La blessée, stabilisée par un médecin, est ensuite héliportée vers un hôpital universitaire.

Cet exercice, le premier du genre faisant appel à autant de services de secours, servait à tester la coordination entre les différents intervenants. A l'heure du debriefing, force était de constater que la collaboration a très bien fonctionné. Il a notamment été relevé dans les points positifs que tous les secouristes ont pensé à s'assurer et que le véhicule, bousculé par le fort courant dans la Birse a été immobilisé grâce à la grue des pompiers.Dans la réalité, un accident de ce type aurait toutefois été traité de manière un petit peu différente. En effet, les bonnes conditions météorologiques de samedi matin auraient permis à l'hélicoptère de la REGA de treuiller la victime. En effet, la machine volante est équipée d'un treuil porteur de 90 mètres de câble permettant de soulever 270 kg. Reste que parfois, l'intervention de l'hélicoptère est impossible et que l'utilité de collaborer avec la colonne de secours prend toute son importance. /DD

Source : Journal du Jura - Par Dominique Dumas

Moutier BE : Cinq services de secours unis pour sauver

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !