Jeudi, 23 Mai 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Seul un Suisse sur dix agirait correctement en cas d'incendie

Proposé par : admin Le 06/03/2007 à 11:45

PréventionEn cas d'incendie, neuf habitants sur dix en Suisse ne géreraient pas correctement la situation. Ils tenteraient d'abord d'éteindre eux-mêmes un petit embrasement avant d'appeler les pompiers.



Cette attitude est jugée problématique par les experts en prévention d'incendie, indique mardi le Centre d'information pour la prévention des incendies (Cipi) commentant les résultats d'une enquête menée à sa demande par l'institut de sondage gfs-Zurich. Et de répéter l'ordre de priorité à suivre en cas d'icendie: alarmer, sauver, éteindre.

Les résultats sont plus satisfaisants quant à la connaissance du numéro d'appel des pompiers (118). En Suisse romande, 81 % des personnes interrogées le connaissent. Au niveau national, la part atteint plus des deux tiers de la population. Au deuxième rang des numéros de téléphone mentionnés figure celui de la police qui est généralement reliée au service du feu.

Les appareils électriques inquiètent

Les appareils électriques sont la plus grande crainte des sondés en matière d'incendie. Environ la moitié redoute un embrasement dû à une plaque de cuisinière, un fer à repasser ou une machine à café. Les bougies viennent en deuxième place.

L'enquête démontre cependant qu'une personne interrogées sur cinq a déjà été confrontée au moins une fois à un incendie. Et la plupart avaient été déclenchés par des bougies.

L'étude a été menée au moins de janvier 2007 à l'occasion des cinquante ans du Cipi. Menée auprès de 1043 personnes, l'enquête est représentative, indique l'institut de sondage.


Plus d'informations sur le site du Cipi

Source : SDA/ATS

Seul un Suisse sur dix agirait correctement en cas d'incendie

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !