Jeudi, 23 Mai 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Les Suisses craignent de périr dans les flammes

Proposé par : admin Le 02/03/2007 à 20:25

PréventionL’incendie est le danger domestique le plus redouté des Suisses. Il est craint davantage que le vol.



Selon une enquête menée par le Centre d’information pour la prévention des incendies (CIPI), l’incendie est l’événement le plus redouté des Suisses entre leurs quatre murs. Ils l’appréhendent bien plus que la survenue d’un vol avec effraction. Leur principale crainte est de ne pas pouvoir fuir et de se retrouver prisonnier des flammes. Alors que la peur des blessures et la perte des objets personnels est moins importante. Cette peur est justifiée, puisque le volume de fumée et de gaz produit par les flammes rendent les voies d’évacuation infranchissables. Le risque d’incendie à domicile est réel: selon le CIPI, un Suisse sur cinq y a déjà été confronté au moins une fois dans sa vie. La plupart du temps, ces derniers sont provoqués par des bougies et des appareils électriques. Selon Kurt Steck, du CIPI, ce sont les plaques de cuisinière qui représentent le principal danger. «On oublie l’huile dans la casserole qui s’enflamme et c’est toute la cuisine qui prend feu.» Certains appareils électriques peuvent également représenter un danger potentiel. Il suffit d’un défaut de soudure pour provoquer un incendie. La première réaction des Suisses confrontés à l’incendie est de tenter d’y remédier par eux-même. Mauvais reflexe, selon le CIPI. Selon l’étendue du feu, il peut être éteint par un verre d’eau. Dans les autres cas, la première chose à faire est d’alarmer les pompiers (au numéro 118). La deuxième réaction à avoir est de tenter de sauver les personnes ainsi que les animaux, et de quiter les lieux le plus rapidement possible.

Elisabeth Foster

Source : 20minutes.ch

Les Suisses craignent de périr dans les flammes

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !