Samedi, 05 Décembre 2020
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Lausanne (VD) : Première victime du M2, un ouvrier se blesse grièvement

Proposé par : admin Le 25/10/2006 à 21:10

118 ExpressUn homme de 30 ans, qui travaillait hier sur le chantier du futur métro, est tombé sur des armatures de fer. Son état est jugé «très critique».


Il a voulu passer entre deux échafaudages, et il a perdu l'équilibre. Hier après-midi, vers 15 h, un ouvrier de 30 ans s'est grièvement blessé à quelques centaines de mètres du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Il travaillait à la construction du futur métro M2. Le malheureux a chuté d'une hauteur de 2 mètres 50. Selon les explications de la police, il venait de s'engager avec du matériel dans les mains sur une planche qu'il avait lui-même placée sur les bords des deux échafaudages. En tombant, il s'est empalé au niveau de la tête et des jambes sur deux fers à béton.

Les pompiers de Lausanne ont dû intervenir pour sortir le blessé du lieu de l'accident. Des ambulanciers et une équipe médicale ont aussitôt pris le relais, pour le transporter de toute urgence au CHUV. Son état de santé est pour l'instant qualifié de «très critique».

Un psychologue s'est rendu sur place pour offrir son soutien aux personnes choquées par l'événement, tout particulièrement à un autre ouvrier qui s'est retrouvé témoin direct.

Gravité sans précédent

C'est la première fois qu'un accident d'une telle gravité se produit sur l'ensemble du chantier M2. «Nous en avons déjà eu qui auraient pu très mal se terminer, dont un à Langallerie, où un homme a pris 200 litres de terre sur le dos, commente le municipal des Travaux lausannois Olivier Français. Il y a aussi déjà eu des personnes qui sont tombées d'échafaudages, de plus haut que 2 mètres 50, mais sans gravité.»

Source : 24 Heures - J. DU.

Lausanne (VD) : Première victime du M2, un ouvrier se blesse grièvement

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !