, 06 Décembre 2020
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Morges (VD) : Le feu fige un quartier

Proposé par : admin Le 23/10/2006 à 10:37

118 ExpressL'incendie d'une station électrique de Romande Energie n'a pas fait de blessés, mais les répercussions financières seront lourdes.


La Coop du Centre commercial des Charpentiers est fermée aujourd'hui et le sera sans doute jusqu'à mercredi, selon le témoignage d'un employé, non confirmé par la direction. Les autres commerces et restaurants avaient eux, rouvert samedi après-midi.

L'incendie survenu samedi matin dans un local technique de Romande Energie situé en sous-sol, à la hauteur de l'immeuble au numéro 1 de la rue des Charpentiers aura de lourdes conséquences financières pour le magasin d'alimentation. Tout le stock de marchandises a été jeté: légumes, autres produits frais et congelés.

Un inspecteur des denrées alimentaires dépêché sur place a établi son diagnostic. Les émanations toxiques de fumée justifient ces mesures. Aux pertes de produits s'ajoute le manque à gagner lié aux ventes non réalisées: «Le samedi représente l'équivalent de deux jours normaux d'exploitation», précise Raymond Lechaire, directeur Coop pour la Suisse Romande.

Plusieurs alarmes

A 9 heures, ce jour-là, les pompiers reçoivent plusieurs alarmes: un ascenseur en panne et une détection de fumée à l'EMS Nelty de Beausobre. Elles ont la même origine. Arrivé sur place avec son équipe de service, l'officier découvre une forte fumée qui s'échappe d'une bouche d'aération.

Branle-bas: la rue des Charpentiers est bouclée à la circulation. Il est demandé aux habitants des appartements de fermer portes et fenêtres et de rester à l'intérieur. Les résidents de l'EMS ont été déplacés aux étages inférieurs. La tension monte: les pompiers cherchent la clé d'une porte d'accès du sous-sol, fermée pour protéger les lieux du vandalisme.

A tâtons dans la fumée


L'équipe composée de trois porteurs d'appareils respiratoires s'engage finalement dans les sous-sols obscurs. Elle avance à tâtons dans une fumée dense à travers un labyrinthe où elle bute sur des portes successives. «Nous n'avons pas craint d'effet ’backdraft', c'est-à-dire cette explosion qui survient avec l'ouverture d'une porte, car il s'agissait d'un feu bourronnant. En l'absence de flamme, il n'y avait donc pas de risques qu'un appel d'oxygène provoque un tel accident», rassure le capitaine Yves-Etienne Kahn, commandant du détachement des premiers secours de Morges.

Cinq coffrets contenant des cellules de moyenne tension ont pris feu pour une cause encore non déterminée. Cette installation permet de transformer le courant de 20 000 volts en tension domestique. Elle est située à proximité de la sortie de secours arrière du supermarché. La fumée a pu s'infiltrer dans le magasin par le quai de déchargement attenant, passant par-dessus les comptoirs réfrigérés du traiteur et du boucher.

Les hommes du feu ont mis trois heures à maîtriser ce sinistre. Par répercussion sur le réseau, le même type de station a lâché à Yens.

Une centaine de foyers a été touchée par la coupure d'électricité dans le quartier des Charpentiers. «Pour les habitants, les risques liés à ce type de station sont limités, car il n'y a pas de matières inflammables», rassure Frédéric Lin, porte-parole de la société distributrice d'électricité.

Une installation provisoire et des groupes électrogènes ont permis de rétablir le courant en début d'après-midi. Pour la Romande Energie aussi, les conséquences financières sont lourdes.

Source : 24 Heures - LAURENCE ARTHUR

Morges (VD) : Le feu fige un quartier

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !