Lundi, 25 Mars 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Un feu de joie peut polluer autant qu'une usine d'incinération

Proposé par : admin Le 28/07/2004 à 22:35

PréventionBERNE - Un seul feu de joie peut émettre autant de substances nocives qu'une usine d'incinération équipée de filtres pendant une journée. C'est pourquoi il est conseillé d'utiliser du bois naturel pour les bûchers du 1er août.


Les feux de joie, comme les feux d'artifice, provoquent parfois des pollutions atmosphériques importantes, rappelle l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP) sur son site internet. C'est le cas lorsqu'on brûle des bois traités chimiquement (vernis ou imprégnés), des planches de démolition ou, pire, des déchets synthétiques.

Leur combustion dégage des dioxines. «Ces substances sont dangereuses pour la santé et l'environnement», explique Peter Stofer de l'Office cantonal de l'environnement du canton de Zoug. De plus, il est interdit de brûler soi-même ce type d'objets.

«Les gens sont aujourd'hui mieux sensibilisés au problème et ne conservent plus leur vieux sofa pour le bûcher du 1er août», estime M. Stofer. Selon lui, le problème existe cependant toujours.

Seul le bois non traité et sec, comme les branches d'arbre ou des planches de scierie, se prête bien pour les feux de joie. Sa combustion ne dégage que peu de substances nocives.

Certes, le feu libère le CO2 stocké dans le bois. Mais ce type d'émission de dioxyde de carbone est considéré comme «neutre», car le gaz est réabsorbé par les arbres vivants. Ainsi, les bûchers du 1er août ne contribuent pas à l'effet de serre, commente M. Stofer.

Le responsable rappelle par ailleurs que les tas de bois ne devraient pas être constitués trop tôt. De petits animaux pourraient s'y réfugier avant de périr dans les flammes.

Un feu de joie peut polluer autant qu'une usine d'incinération

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !