Jeudi, 23 Mai 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Nyon (VD) : Les hommes du feu se donnent en spectacle

Proposé par : admin Le 15/06/2006 à 17:23

DécouvrirLe Service de défense incendie et de secours de Nyon (SDIS) organise samedi après-midi, au centre-ville, sa grande revue quadriennale. Comme le veut la tradition à chaque fin de législature, il présente son bataillon, ainsi que les équipements acquis, durant les dernières années, aux autorités sortantes.


Mais cette édition a surtout pour objectif, d’aller à la rencontre de la population. Les hommes du feu, s’ils font partie de notre paysage et sont indispensables à la société, entendent mieux se faire connaître et surtout expliquer en quoi consiste leur mission et la manière dont ils fonctionnent.

Différentes démonstrations et chantiers se tiendront sur la place du Château. Certains d’entre eux permettront aux Nyonnais de jouer aux pompiers.

De la désincarcération lors du secours routier au sauvetage du 2e et 3e étages, en passant par le chantier des chimiques et hydrocarbures, à celui sur lequel les gens pourront s’essayer à éteindre des petits feux et à manipuler un extincteur, il y en aura pour tous.

A l’intérieur, à la Ferme du Manoir, un stand mettant l’accent sur la prévention a été mis sur pied. Et un film sur le rayon d’action du SDIS (incendies: communes de Nyon et Prangins, désincarcération: les districts de Nyon et Rolle, chimiques et hydrocarbures: les districts de Nyon, Rolle et Aubonne) sera diffusé dans la salle du Conseil. Un espace a également été prévu pour les enfants.

Programme
Samedi 17 juin
14h: constitution du cortège avec le bataillon, les véhicules et la fanfare de Nyon de la Porte Sainte-Marie, puis défilé dans tout le centre-ville.
14h45: présentation aux autorités sur la place du Château
15h15 à 17h: chantiers avec diverses démonstrations.

Le travail du pompier est très complexe

L’évolution des habitudes rend la mission du pompier milicien plus difficile. Peu sont ceux qui savent que les hommes du feu dans notre région, ne sont pas des professionnels, mais bien des miliciens qui se mettent au service des autres souvent par passion. Et connaissant les contraintes professionnelles d’aujourd’hui, il n’est pas aisé de concilier les deux.

Si, avec 85 personnes, les effectifs nyonnais sont relativement stables ces dernières années, le corps des sapeurs-pompiers doit recruter de nouvelles forces, notamment pour la journée, car pour la nuit et les week-ends, il y a suffisamment de monde. Il y a même une liste d’attente.
L’évolution de la société est de plus en plus incompatible avec la manière de fonctionner des pompiers. De nos jours, les gens sont moins disponibles. Les indépendants sont débordés et les employeurs sont plus réticents à libérer ne serait-ce que pour quelques heures leurs employés. Si la disponibilité des personnes est primordiale, il ne faut pas négliger l’énorme formation que demande cette mission. A cela s’ajoute le fait que pour chaque sortie il est indispensable de pouvoir équilibrer les groupes. L’équipe doit être polyvalente, il doit y avoir également des chauffeurs poids lourds.

Recruter des femmes pourquoi pas? Nous sommes ouverts, explique le major Christian Baumgartner, mais les contraintes familiales sont grandes et à un moment donné, il faut aussi tenir compte de la force physique, le matériel étant très lourd.

A côté des sorties courantes, quelque 400 par année, la prévention dans les écoles, garderies hôpitaux et EMS, tient une place importante. Si pour l’instant la professionnalisation des pompiers n’est pas à l’ordre du jour, il faudrait pourvoir étoffer le staff des permanents, les interventions devenant de plus en plus complexes. La technique et les matériaux ayant évolués, le pompier doit impérativement bénéficier d’une formation de pointe.

Source : La Côte - Par Marie-Léa Collardi

Nyon (VD) : Les hommes du feu se donnent en spectacle

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !