, 18 Août 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Flims (GR) : 14 bâtiments détruits dans un immense incendie

Proposé par : admin Le 07/06/2006 à 18:55

118 ExpressSept maisons et sept étables du vieux village de Flims (GR) ont été complètement détruites dans un immense incendie mardi soir. Les dégâts sont estimés entre 10 et 15 millions de francs. Il n'y a pas de victimes.


L'alerte a été donnée mardi soir vers 19h45. Quelque 150 pompiers ont été engagés pour combattre les flammes. Le feu a été maîtrisé vers 02h00 du matin. La rue principale de ce village touristique de 2500 habitants a dû être momentanément fermée à la circulation. Près d'un quart du vieux quartier a été détruit dans le haut du village.

Mercredi, tout n'était plus que ruines et cendres sur une surface de 100 mètres sur 60. La veille au soir, le feu s'est répandu comme une traînée de poudre entre ces vieilles bâtisses en bois.

Les flammes jaillissaient à plusieurs mètres dans le ciel et la chaleur était indescriptible, a rapporté à l'ATS le commandant local des pompiers, Peter Rhyner, qui habite le voisinage. Ce dernier pensait que rien ne pouvait être pire que l'incendie de 1995 qui avait détruit cinq bâtiments. Il a changé d'avis.

Vingt-sept habitants n'ont plus de toit alors que 21 personnes évacuées ont pu regagner leurs maisons au petit matin. Durant la nuit, les sans-abris avaient trouvé refuge à la chancellerie communale. Un service de soutien a pris en charge les personnes touchées, a indiqué la commune devant les médias.

Les causes de l'incendie ne sont pas encore connues. Flims accueillera du 18 septembre au 6 octobre la session d'automne des Chambres fédérales. L'incendie n'affectera en rien le programme, ont assuré les autorités.

Le Parlement qui sera hébergé sur l'aire du Park Hotel Waldhaus, un hôtel cinq étoiles, ne sera pas directement touché, a précisé le président du gouvernement grison, Claudio Lardi. Mais des restes de l'incendie seront visibles, même si le principal aura été déblayé.

Le Parlement fédéral siégera pour la troisième fois extra muros. Après Genève en 1993 et Lugano en 2001, il se déplacera dans la patrie du rhéto-romanche. Le président du Conseil national Claude Janiak a souligné l'importance symbolique de cette session pour la quatrième langue. La démarche est en outre liée aux travaux de rénovation du Palais fédéral.

Source : AP

Flims (GR) : 14 bâtiments détruits dans un immense incendie

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !