, 18 Août 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Clarens (VD) : Appartement en feu - un mort (suite)

Proposé par : admin Le 03/06/2006 à 18:55

118 ExpressPoliciers et pompiers ont retrouvé, hier, le corps d’un homme dans un studio en feu. Les causes du décès restent inconnues.


Macabre découverte hier matin à 5 h 30 à Clarens: lors d'une intervention dans un studio en feu, au deuxième étage de l'immeuble «Fulvia A», au chemin du Pierrier 5, policiers et pompiers ont découvert le corps sans vie d'un homme, couché sur le dos. Il s'agirait du locataire de l'appartement, un ressortissant italien d'une soixantaine d'années. «Les policiers sont arrivés avant nous, ce sont eux qui ont éteint le feu, explique François Grand, commandant des pompiers de Montreux. Nous avons ventilé la forte concentration de fumée qui se trouvait dans l'appartement avant de laisser la police de sûreté effectuer son travail.»

Aucune hypothèse écartée

Les causes du décès et l'origine du sinistre ne sont, pour l'heure, pas établies. Les enquêteurs ont toutefois trouvé un billet collé à la porte du logement avec le texte «Je suis parti en vacances». Comment comprendre ce message?

«Depuis trois jours, personne ne l'avait vu sortir ou entrer de son logement, commente une voisine. Je l'apercevais souvent à sa fenêtre en train de fumer une cigarette et de boire un café. Il était au bénéfice d'une rente AI et me donnait l'impression de s'ennuyer à mourir.»

Dans ce quartier sensible, les enquêteurs n'écartent néanmoins aucune hypothèse. La cellule incendie du groupe judiciaire et l'identité judiciaire de la police de sûreté ont poursuivi leurs recherches sur place jusque dans l'après-midi. Le juge d'instruction de l'Est vaudois a ouvert une enquête pénale.

Quant à l'incendie, rapidement maîtrisé, il a mobilisé une quinzaine de pompiers.

Source : 24 Heures - CLAUDE BÉDA

Clarens (VD) : Appartement en feu - un mort (suite)

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !