Jeudi, 23 Mai 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Vionnaz (VS) : Acide chlorhydrique sur la chaussée (suite)

Proposé par : admin Le 15/11/2005 à 17:12

118 ExpressHier matin, au moment d'être déchargé dans l'enceinte de l'usine chimique Sochinaz, un container s'est vidé d'une partie de son contenu toxique, souillant le sol et causant une interruption de trafic durant trois heures et demie. Seul le livreur a été incommodé par le produit.


Plus de peur que de mal hier à Vionnaz, suite à un écoulement de 300 litres d'acide chlorhydrique sur la route principale. L'intervention rapide des pompiers a permis d'éviter toute pollution. Par mesure de précaution, les habitants ont été priés de ne pas quitter leur domicile, et les écoliers leur pavillon.

Frayeur de taille hier matin aux abords de Sochinaz. Les foyers d'habitation alentour ont été invités, par la voie des ondes, de fermer portes et fenêtres, et de rester chez eux, sous peine d'être incommodés par des inhalations d'acide chlorhydrique. Quelques minutes plus tôt, soit vers 8 h 30, quelque 300 litres de ce produit corrosif, aux vapeurs réputées toxiques pour les poumons, s'échappaient de l'un des containers livrés par train routier sur le site de l'usine chimique. L'accident est survenu lors du déchargement, dans des circonstances qui restent peu claires. Le fût est tombé du véhicule avant de se vider de son contenu par le couvercle, contaminant une partie de la chaussée de la route cantonale Monthey-Saint-Gingolph, à la hauteur de l'usine, ainsi que son talus. Très légèrement blessé, le chauffeur a été transporté à l'Hôpital de Monthey pour un contrôle.

Chaussée dégrappée

Environ quinze minutes plus tard, les pompiers de Vouvry épaulés par une délégation de Vionnaz étaient sur place, bouclant le périmètre. Ils seront bientôt rejoints par les spécialistes de la Compagnie industrielle de Monthey (Cimo). Soit au total quarante-trois hommes en uniforme. Après le geste élémentaire d'endiguer les effets de l'acide au moyen d'une terre neutralisante, les secouristes ont procédé à une décontamination complète de la zone, notamment par un dégrappage de la chaussée. Une quantité estimée à 20 litres s'est écoulée dans le caniveau. «Mais cela n'a pas posé de problème à la step, indique Roger Nanchen, commandant des sapeurs-pompiers chimiques de Cimo. Notre préoccupation principale était d'éviter des écoulements, de la step au canal.» Le câble d'électricité alimentant les candélabres a lui aussi passé au crible des experts.

Hormis le livreur, nul n'a pâti des effluves de cette substance destinée, chez Sochinaz, à la production de dérivés d'acides aminés. L'accident n'a occasionné aucune évacuation, mais a forcé les écoliers, précaution oblige, à rester en classe toute la matinée. La fermeture au trafic, totale sur le tronçon en cause et partielle dans le village, n'a pu être levée qu'à 12h15.

Source : 24 Heures / Estelle Bressoud

Vionnaz (VS) : Acide chlorhydrique sur la chaussée (suite)

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !