Vendredi, 06 Décembre 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Pour que les grillades ne virent pas au drame

Proposé par : riquet Le 07/06/2007 à 15:30

PréventionS’il est des façons de griller ses viandes, il est aussi des manières d’allumer son gril et de sécuriser ses abords. Accidents et brûlures sont encore nombreux.



 
Préparer des grillades n’est pas sans danger. Pour éviter tout drame, quelques précautions s’imposent. CORBIS

Chaque année, à la belle saison, les soirées barbecue reprennent leur droit et avec elles, parfois, encore trop souvent, des accidents. Des centaines de brûlures, des incendies, des explosions qui pourraient être aisément évitées si les usagers prenaient un minimum de précautions. Et cela concerne tant les grils à charbons de bois que les grils à gaz.

Le Centre d’information pour la prévention des incendies (CIPI) donnait hier recommandations et conseils. Kurt Steck, expert en protection incendie du CIPI, rappelait ainsi que l’impatience est souvent à l’origine de gestes inadéquats de la part des utilisateurs.

Jamais d’alcool à brûler!
Pour ce qui est des grils à charbon de bois: «Il faut au moins une demi-heure pour avoir de bonnes braises et souvent les gens s’impatientent et rajoutent de l’essence, de l’alcool à brûler ou d’autres substances accélérant la combustion.» Les conséquences peuvent être fatales. «En s’évaporant, ces combustibles forment un mélange gaz-air hautement explosif susceptible de s’enflammer sur-le-champ et de provoquer de graves accidents.»

Les risques liés aux grils à gaz sont différents et touchent davantage à la vérification du bon fonctionnement de l’appareil et de la bonbonne. Tout particulièrement lors de la première utilisation après la pause hivernale. Il s’agit surtout de vérifier l’étanchéité des conduites de gaz car les fuites peuvent avoir, rappelle le CIPI, des conséquences fatales. Il faut donc fermer immédiatement le robinet de la bonbonne au cas où une odeur de gaz se faisait sentir, et évidemment ne pas fumer.

L’évidence enfin: qu’ils soient à gaz ou à charbon, les grils doivent être uniquement utilisés à l’air libre et sous surveillance.

Source : 24 Heures

Pour que les grillades ne virent pas au drame

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !