Vendredi, 24 Mai 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Payerne (VD) : Un incendie matinal ravage un appartement

Proposé par : Admin Le 06/03/2006 à 18:28

118 Express

Dimanche matin, un incendie a ravagé un appartement, en face de la gare CFF de Payerne. Peu après 7 h, le feu s'est déclaré au premier étage de l'immeuble abritant le Bar à Café Le Brésilien. Les flammes se sont propagées dans la cage d'escalier.



Bloqué au quatrième étage, un locataire n'a pas pu sortir de chez lui: les pompiers de Payerne ont déployé l'échelle pour permettre son évacuation. Incommodée par la fumée, la personne a été conduite à l'hôpital. Son état de santé n'était pas préoccupant, selon les sauveteurs. Les sapeurs-pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. «Par chance, le feu a été vite circonscrit.

Les dégâts d'eau sont mineurs, et le rez-de-chaussée a été très peu touché», se félicite le commandant, Pierre-Philippe Viret, qui est intervenu avec 25 hommes du feu.

Propriétaire de bureaux situés sur le même palier que l'appartement, Elianne Aebi De Crousaz a peu de dégâts à déplorer: «On a eu chaud, seuls la porte et le plafond ont été noircis. Mais cela aurait pu être bien pire. D'autant plus que l'immeuble est contigu à d'autres maisons du quartier.»

Une bagarre juste avant

Hier, l'origine de l'incendie n'a pas pu être éclaircie. Un geste criminel n'est toutefois pas exclu. La police était intervenue une heure avant l'incendie, dans le même appartement, pour une bagarre. Deux hommes et une femme étaient impliqués dans les faits. La police cantonale n'exclut pas «une relation directe, de cause à effet», entre la bagarre et le feu. «Le fil des événements n'est pas établi pour l'heure. Le juge d'instruction auditionne encore les protagonistes», indiquait, hier après-midi, Claude Wyss, porte-parole de la maréchaussée.

Source : 24 Heures - PATRICK CHUARD

Payerne (VD) : Un incendie matinal ravage un appartement

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !