, 19 Mai 2019
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Encyclopédie


Foisonnement

Le foisonnement est le rapport entre le volume de mousse obtenu et le volume de la solution moussante (eau/ émulseur) ayant servi à produire cette mousse.

Il existe e 3 types de foisonnement selon que l’on introduit plus ou moins d’air : plus il y a d’air, plus le foisonnement est élevé.

Bas foisonnement
Produit  par des lances ou des canons, permet de projeter la mousse à longue distance.

La mousse bas foisonnement est peu sensible aux conditions atmosphériques, vent ou pluie : elle est stable et assure une couverture résistante.

C’est l’utilisation la mieux adaptée à la lutte contre les grands feux dans l’industrie pétrolière et pétrochimique.

Moyen foisonnement
La mousse en moyen foisonnement peut être projetée jusqu’à une dizaine de mètres.

Elle est plus sensible aux intempéries et sa résistance à la réinflammation  est inférieure à celle de la mousse bas foisonnement.

Le moyen foisonnement est utilisé dans les cas où des quantités importantes de mousse sont nécessaires alors que les moyens en eau sont limités. Il est également adapté à la rétention des fuites ou épandages de gaz liquéfiés et de produits toxiques.

Haut foisonnement
La mousse haut foisonnement est déversée à la sortie même de l’appareil de mis en œuvre.

Elle est essentiellement destinée au remplissage de volumes important tels que : entrepôts, cales de navires, galeries de câbles.

Voir Aussi:
[ B ] [ C ] [ E ] [ Mo ]

[ Retour ]

Dictionnaire des sapeurs-pompiers