Mardi, 18 Mai 2021
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Lausanne : Explosion due au gaz près d'un arrêt de bus 6/11/2015

Proposé par : pompierpro Le 07/11/2015 à 09:40

118 Express

Une déflagration s'est produite vendredi en fin de journée sur la route Aloys-Fauquez. Personne n'a été blessé, mais la rue a été fermée par mesure de précaution.



Gros déploiement des forces de l'ordre, vendredi en fin de journée dans la capitale vaudoise. «Il y a eu une déflagration vers 16h35 près de l'arrêt de bus de Rouveraire, a déclaré un habitant du quartier. Mon immeuble a tremblé tellement fort que je croyais que ça venait des voisins du dessous».

«Une conduite de gaz a explosé, des dizaines de pompiers sont sur place», a indiqué un autre lecteur. «La rue a été fermée. Les policiers ne rigolent pas, il ne laissent passer personne», selon un troisième témoin.

La police lausannoise a confirmé l'incident. «Les plaques en béton d'un regard (ndlr: ouverture permettant de voir les installations techniques) ont été soulevées par le souffle d'une petite explosion, a déclaré son porte-parole Antoine Golay. L'une d'elles est retombée partiellement sur le trottoir.»

Les équipes techniques des Services industriels se sont déplacés afin de déterminer les causes de l'incident. Une fuite de gaz a été détectée un peu plus bas dans la rue, qui a semble-t-il créé une surpression à l'origine du soulèvement des plaques en béton. Des mesures ont été entreprises afin d'éliminer tout danger.

Le gaz est coupé dans les immeubles situés à la hauteur du dépôt tl de la Borde jusqu’au Parc de la Rouveraie. Il sera vraisemblablement rétabli dans la matinée de samedi, une fois les travaux de réparation terminés. Des recherches seront réalisées pour déterminer les causes de la fuite de gaz.

source: 20min.ch

Lausanne : Explosion due au gaz près d'un arrêt de bus 6/11/2015

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !